Salaire salarié VS salaire freelance

30 août 2021

La vie d’un salarié et d’un freelance sont sensiblement différentes sur de nombreux aspects.  Certaines personnes restent salarié ou freelance toute leur vie, d’autres font la transition à mi parcours, et d’autres hésitent encore à franchir le cap. La question de devenir votre propre patron vous a déjà traversé l’esprit ? Alors découvrons ensemble de quelle façon votre vie, et plus particulièrement votre rémunération, changerait si vous quittiez le monde du salariat pour entrer dans celui du freelancing.  

Le salariat et l’entrepreneuriat sont deux modes de travail différents qui présentent chacun des avantages et des inconvénients. Tout le monde le sait, le freelance a une certaine liberté professionnelle qui attire plus d’un salarié à se reconvertir, mais cette liberté l’oblige à quelques concessions qui ne sont pas toujours faciles, notamment au niveau de sa rémunération. 

La différence de contrat entre un salarié et un freelance 

Devenir freelance c’est dire adieu aux patrons, adieu aux horaires fixés, aux contrats de travail et à toutes les autres contraintes quotidiennes. Mais pour bénéficier de tout cela, il faut également dire adieu au statut de salarié et à tous les avantages qu’il comporte, notamment à un salaire fixe garanti chaque mois. 

  • Le contrat de travail d’un salarié 

Lorsque vous êtes embauché dans une entreprise, vous signez un contrat de travail avec votre employeur, qui atteste que vous vous engagez à travailler pour l’entreprise en contrepartie d’une rémunération. Ce contrat est généralement écrit et précise plusieurs informations concernant votre nouvel emploi notamment la rémunération, la durée du contrat, les missions à réaliser ou encore les qualifications requises. Il existe différents types de contrat en fonction du type de votre activité : Contrat à durée indéterminée (CDI), contrat à durée déterminée (CDD), contrat de travail à temps partiel, contrat saisonnier…

Le contrat de travail est le pilier de la relation entre un salarié et son employeur. Il est la garantie pour chacun d’eux, de l'approbation des conditions et des obligations prévues par ce contrat. 

Parmi elles, on retrouve la rémunération que l’employeur est dans l’obligation de verser au salarié en contrepartie du travail qu’il aura effectué dans l’entreprise. Celle-ci est librement fixée entre les deux parties mais elle ne peut en aucun cas être inférieure au salaire minimum de croissance (SMIC), c'est-à-dire 1554,58 euros pour une durée de travail hebdomadaire de 35h. Ce salaire comprend une base fixe et une base variable selon les avantages en nature et les primes que perçoit le salarié. L’employeur est tenu de payer l’ensemble de ses salariés, à une date fixe chaque mois et sans retard sous peine de sanction (amende voire rupture du contrat de travail). 

  • Le contrat de prestation d’un freelance 

Le freelance a fait le choix de travailler à son compte et ne rentre dans aucun statut préalablement définis par la loi. À la différence des contrats que nous avons pu énumérer pour le salarié, le contrat du freelance stipule seulement son engagement à réaliser une ou plusieurs missions pour son client. 

Il n’existe aucun lien de subordination entre le freelance et lui. De ce fait, le contrat de travail d’un freelance est légèrement différent de celui d’un salarié : il n’est qu’un contrat de prestation de service en quelque sorte. Ce dernier lui permet de réaliser des missions de façon ponctuelle tout en bénéficiant d’une totale liberté d’organisation pour les réaliser : il n’a pas d’horaires ni de lieu de travail imposé, ni de directives de réalisation à suivre.

À l’inverse du contrat de travail du salarié, il n’y a pas d’obligations particulières, que ce soit en terme de contenu ou de forme : le contrat oral et écrit est permis, et comme le contrat de freelance n’est pas encadré par la loi, il n’y a pas d’informations obligatoires à renseigner ni de rémunération minimum à verser. 

Cependant, pour éviter tout problème, il est préférable de préciser l'identité des 2 parties, le contenu et la durée de la mission, ou encore les modalités de rémunération. Pour vous aiguillez, voici un modèle gratuit d’un contrat que vous pouvez utiliser. 

La différence de revenus entre le salarié et le freelance 

Comme nous l’avons vu, le travail du salarié est régi par un contrat de travail qui lui assure une rémunération fixe chaque mois pour le travail qu’il aura accompli le même mois. Cela permet au salarié d’être serein au quotidien et d’assurer ses fins de mois, à l’inverse d’un freelance qui aura un salaire plus instable selon les mois (notamment au mois de juillet et d'août qui sont des périodes creuses). 

Le freelance exerce une activité à son compte et doit négocier lui-même ses contrats lorsqu’il est en recherche de missions. Certaines entreprises ont recours à des travailleurs indépendants pour répondre ponctuellement à l’un de leurs besoins grâce à l’expertise du freelance. Une fois un accord trouvé entre le freelance et son client, le contrat sera alors élaboré et adapté en fonction de la mission à réaliser. 

Mais un accord n’est pas souvent chose facile à obtenir. En effet, il arrive que le freelance et le client n’arrivent pas à trouver un point d’entente concernant le salaire, trop bas pour l’un ou trop élevé pour l’autre, ou que le client ne donne tout simplement pas suite à leur collaboration pour x raison (choix d’un autre freelance plus qualifié ou proposant un TJM plus faible par exemple). 

Le freelance est rémunéré selon les contrats qu’ils signent et ses fins de mois peuvent s’avérer plus compliqués que d’autres en raison d’un manque de client. En effet, une absence de clients sous-entend une absence de contrats signés et donc pas de salaire entrant… Face à des revenus variables voire inexistants, la liberté professionnelle du freelance fait face à une instabilité financière qui est parfois inconfortable pour le freelance.   

Les solutions du freelance

Quelques solutions s’offrent au freelance pour lui permettre de minimiser cette instabilité financière au maximum.

Bien que réaliser des missions de courtes durées chez des clients variés peut sembler divertissant de par la diversité des journées que cela entraîne, il est plus stratégique de régulariser ses clients. L’acquisition de clients réguliers permettra au freelance de décrocher des contrats plus fréquemment, de réaliser des missions quotidiennement et de bénéficier d’une rentrée d’argent chaque mois.

Voici plusieurs conseils pour que vous réussissiez à fidéliser vos clients : 

  • Soignez votre travail et offrez une qualité de service irréprochable pour satisfaire vos clients. Un client satisfait de vos services est un client qui fera de nouveau appel à vous dans l’avenir. 
  • Laissez vos contacts à la fin de vos missions. Un de vos clients pourrait de nouveau avoir besoin de l’expertise d’un freelance pour régler l’une de ses problématiques, donnez leur l’occasion de vous rappeler. 
  • Perfectionnez votre offre. Soyez à l’écoute des réflexions et des critiques qui pourraient être faites sur les prestations que vous offrez. Celles-ci vous permettront de cibler les points d’amélioration et de faire évoluer positivement votre offre.
  • Créez un lien avec vos clients : la transparence, la loyauté et le professionnalisme sont les clés pour créer un lien de confiance avec vos futurs prospects. 

Par ailleurs, le freelance a la liberté de pouvoir choisir lui-même le tarif qu’il facture à ses clients, mais il ne faut pas en abuser pour autant. Même s' il n’a pas de limitation et que son TJM peut être aussi élevé qu’il le souhaite, le freelance doit ajuster son TJM au quotidien. Le fixer trop haut risquerait de faire fuir les clients et à l’inverse le fixer trop bas risquerait de dégrader son travail aux yeux des clients et de ne pas refléter la valeur de son expertise. Pour éviter ce type de problème et fixer justement votre TJM, vous pouvez utiliser un simulateur de TJM

Cumuler le salariat et le freelancing 

C’est bien connu, choisir c’est renoncer. Et pour éviter de le faire, certains se posent la question de cumuler les deux. C’est une solution envisageable mais qui nécessite de suivre certaines règles : 

  • Le métier que vous exercez doit être conciliable avec le statut d'auto-entrepreneur. Si vous ne connaissez pas ce statut, voici le guide de l'auto-entrepreneur, qui vous permettra d’y voir plus clair.
  • Vous ne pouvez pas être freelance et salarié pour la même entreprise. Il est interdit de réaliser des missions en freelance pour votre employeur qui vous a embauché en CDD ou en CDI. 
  • Il est nécessaire d’avoir un grand sens de l’organisation pour ne pas se perdre entre vos deux activités. Il est important que vous délimitiez le temps accordé à chacune des activités pour ne pas en négliger une et rester performant.

Si concilier ces deux modes d’emploi est une nécessité ou un besoin pour votre vie professionnelle et que vous pensez pouvoir gérer les 2, alors n’hésitez pas, vous gagnerez en sécurité et en stabilité. Cela vous permettra de sortir de votre zone de confort, de développer doublement vos compétences, et de faire un choix entre les 2 si vous vous interrogez encore! En revanche, si ce n’est pas le cas, il est préférable de n’en favoriser qu’un des deux pour rester opérationnel et efficace dans son travail.

Le salariat étant synonyme de stabilité et l’entrepreneuriat synonyme de liberté, il est parfois difficile de trancher et de savoir quelle voie nous conviendrait le mieux. Comme vous l’aurez compris, la rémunération est un facteur important auquel il est important de réfléchir avant de se lancer, mais il n’est pas le seul. Pour en savoir plus sur les autres différences que comportent ces deux modes de travail (notamment au niveau de l’environnement social et fiscal), n’hésitez pas à consulter notre guide complet pour savoir comment choisir entre le salariat et le freelancing. 

🔎 Vous cherchez des missions en tant que freelance ?
Nous vous proposerons des missions intéressantes, en remote avec un bon TJM
 Inscrivez-vous

Initiative proposée par Freelance-Stack.io

⚡️ La plateforme des freelances, consultants et indépendants :
+400 codes promos sur les meilleurs outils digitaux.

En savoir plus sur Freelance-Stack.io
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram