⚡️ Comment rédiger son CV comme freelance ou consultant ?🧑🏽‍💻

👉 L'essentiel d'un CV freelance

Le CV est une étape primordiale pour le freelance. Il est généralement demandé systématiquement par les clients. Il constitue un moyen simple d’obtenir une vue d’ensemble du parcours professionnel du freelance. N’oubliez pas que votre CV est votre publicité ! Faites preuve de créativité. Utilisez notre guide de comparaison des statuts pour devenir freelance si vous hésitez encore !

L’essentiel d’un CV freelance 

Votre CV constitue la première impression que votre potentiel client aura de vous. Ainsi, toutes les informations clés doivent apparaître. 

  • Titre 

Vous devez indiquer votre titre professionnel précisant votre domaine d’activité ainsi que votre spécialisation. 

  • Coordonnées

Vos informations de contact doivent apparaître afin de faciliter le contact avec votre potentiel client. Indiquez votre nom, prénom, adresse e-mail, adresse postale, numéro de téléphone… N’hésitez pas à ajouter votre profil LinkedIn ou votre site internet dans cette rubrique. 

  • Accroche captivante 

Misez sur une à trois phrases courtes et séduisantes afin de capter l’attention dès le début. Plusieurs approches sont possibles et permettent de vous distinguer. 

  1. Vous pouvez opter pour une accroche sous-titre : "Responsable RH expérimenté(e) - 12 ans d’expérience dans des organisations réputées dont 8 ans en recrutement et 4 ans en tant que chasseur de tête."
  2. Vous pouvez opter pour une accroche basée sur les mots-clés : "Mes qualités - empathique, à l’écoute et polyvalente, ma persévérance me permet de braver chaque obstacle."
  3. Vous pouvez opter pour une accroche-résumé : "Dans le secteur RH depuis de nombreuses années, j’ai su repérer des talents compétents et implémenter une stratégie de recherche judicieuse pour y parvenir. J’ai eu la capacité de m’adapter à chaque situation. Aujourd’hui, je souhaiterais élargir mes horizons et me pencher sur le consulting RH en mettant en œuvre tout mon savoir-faire. "
  • Expériences principales

La mention de vos expériences principales est obligatoire ! Elles sont le reflet de votre niveau d’expérience et permettent ainsi de justifier votre TJM freelance auprès de vos clients. Classez les de la plus récente à la plus ancienne en faisant ressortir les dates et en précisant l’entreprise ainsi que le poste occupé. Précisez le contexte du projet (dans le cadre d’une migration / d’une création d’une nouvelle application…)

⚠️ À noter : les missions effectuées doivent être présentées brièvement en privilégiant des verbes d’actions (réaliser, organiser, planifier…) 

  • Diplômes, formations, certifications

Créez une rubrique où vous indiquerez les diplômes que vous avez obtenus ainsi que les formations et certifications que vous avez passées. Rubrique souvent oubliée par les consultants freelance, elle est pourtant très importante ! 

Exemple : Scrum / PSPO / ITIL / Safe / TOGAF…

  • Les langues et outils    

Selon votre domaine d’activité, la pratique d’une deuxième ou d’une troisième langue peut vous permettre de vous démarquer. Vous pouvez également indiquer les outils que vous maîtrisez tels que la Suite Office, la Suite Adobe ou de certains logiciels SaaS

👉 Règles de mise en page CV freelance 📄

  • La police 

La police choisie doit refléter votre professionnalisme. Elle doit être simple et moderne. Il est généralement conseillé d’utiliser les polices Helvetica Neue, Century Gothic, Arial, Times New Roman… La taille de la police ne doit pas excéder 16 pour les titres et préférez une taille entre 10 et 12 pour le reste du contenu. 

⚠️ À noter : Misez sur les déclinaisons de police en italique, en gras pour mettre en évidence des titres ou des mots clefs. 

  • Les coordonnées 

La rubrique comportant les coordonnées du freelance doit être l’en-tête. Ce sont des informations importantes qui nécessitent d’être à la vue de votre client. Cette rubrique contient également le titre professionnel avec l’intitulé du métier. Elle est déterminante pour vérifier la compatibilité du profil de l’indépendant et du prospect. 

L'ordre des rubriques :

  1. Informations personnelles
  2. La formation
  3. Les langues et outils
  • Informations personnelles

Comme dit précédemment, les coordonnées et le l’intitulé professionnel doivent apparaître en haut du CV. Ce sont des renseignements de base. Une photo professionnelle peut également apparaître. Vous pouvez choisir de placer cette rubrique sous la photo ou à côté. 

  • La formation 

Si le freelance est inexpérimenté, la rubrique de la formation est à placer avant celle des expériences professionnelles. Si le freelance est expérimenté, les expériences professionnelles sont à mettre en avant par rapport à la formation. 

  • Les langues et outils 

Les langues, outils, compétences et centres d’intérêt sont généralement placés sur les côtés ou tout en bas selon la structure du CV. 

👉 Les erreurs à éviter

  • Un CV non adapté au secteur d’activité 

Le design de votre CV est à l’image de votre secteur d’activité ! Un freelance travaillant en informatique aura un CV plus classique qu’un freelance dans le design par exemple. 

  • Un CV sur deux pages 

Il faut respecter la règle… Un CV se tient sur une page uniquement. Tout se joue dans votre capacité de synthétisation. 

  • Un CV trop coloré 

Votre CV, dans certains secteurs d’activité, doit certes être original mais essayez de ne pas dépasser deux couleurs. 

  • Une photo non professionnelle

Votre photo doit être professionnelle ! Si vous n’en avez pas, préférez l’abstention plutôt qu’une photo inappropriée. 

  • Envoi du CV en format word 

Préférez un envoi de votre CV via le format PDF pour éviter toute erreur de lecture ainsi qu’une possible incompatibilité informatique. De plus, si le document est sous format word, il est modifiable ce qui n’est pas très sécurisant. 

  • Ne pas évoquer de chiffres 

Les clients tout comme les recruteurs souhaitent se faire une idée de ce que vous pouvez leur apporter. Si vous n’indiquez aucun résultat chiffré, vous ne pourrez pas vraiment justifier concrètement vos compétences. 

  • Ne pas mentionner de lien vers un réseau social, un site internet…

Le CV d’un freelance est sa vitrine. Il est essentiel (selon le secteur d’activité) de mentionner un site internet, un portfolio ou encore le lien de votre profil LinkedIn. Si vous êtes graphiste, un lien vers votre portfolio n’est pas négligeable. Si vous êtes programmeur, un lien vers votre profil GitHub peut être intéressant. 

👉 Les astuces

  1. Un lien vers vos précédents travaux : comme dit précédemment, indiquez un lien vers lequel vos travaux sont accessibles afin de permettre au client de se projeter.
  2. Vos tarifs : indiquez une fourchette des tarifs de vos anciennes missions ou le TJM pratiqué actuellement. Utilisez notre simulateur de calcul TJM pour vous aider à le fixer !
  3. Vos disponibilités : indiquez vos disponibilités et les durées de mission possibles/ souhaitées.
  4. Vos préférences de travail : indiquez vos préférences de travail (à distance, en hybride…).
  5. Lettre de motivation : la lettre de motivation est moins pertinente que pour un poste salarié.
  6. Références : Ajoutez des références pour mettre vos prospects en confiance.
  7.  Rubrique “Expérience professionnelle” : vous pouvez tout à fait remplacer le nom de la rubrique “Expérience professionnelle” par “Missions freelance” selon votre parcours 

Exemple d’un CV freelance : 

Pensez à un créateur de CV en ligne pour obtenir un design à votre image freelance.

🔎 Vous cherchez des missions en tant que freelance ?
Nous vous proposerons des missions intéressantes, en remote avec un bon TJM
 Inscrivez-vous

Initiative proposée par Freelance-Stack.io

⚡️ La plateforme des freelances, consultants et indépendants :
+400 codes promos sur les meilleurs outils digitaux.

En savoir plus sur Freelance-Stack.io
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram