SALARIE VS FREELANCE

đŸ€” SalariĂ© vs. freelance : comment choisir ? đŸ€”

Découvrez notre guide complet qui compare le statut de salarié avec celui du freelancing
Pourquoi rester salariĂ© ou se lancer comme consultant en freelance ? Retrouvez toutes les rĂ©ponses Ă  vos questions et optimisez votre revenu. 

👉 SalariĂ© ou freelance : comment choisir ?

Le monde du travail Ă©volue vers de plus en plus d’indĂ©pendance au travail. Que ce soit comme salariĂ© ou comme indĂ©pendant, consultant ou freelance, les travailleurs souhaitent toujours plus s’affranchir des contraintes d’une activitĂ© salariĂ© traditionnelle : horaires fixes, manque de flexibilitĂ©, impossibilitĂ© de changer d’environnement de travail, rigiditĂ© de la structure hiĂ©rarchique.

Cette mutation n’est pas la fin du salariat mais son Ă©volution qui passe Ă©galement par la transformation des organisations du travail, des entreprises vers un modĂšle basĂ© sur l’autonomie et le sens. De plus, le statut d’indĂ©pendant n’est plus rĂ©servĂ© aux professions libĂ©rales ou crĂ©atives ou Ă  des mĂ©tiers du service.

D’autres formes d’organisation apparaissent et laissent une place Ă  l’autonomie, la prise d’initiative Ă  leurs membres via de nouvelles valeurs telles que : le droit au sens, Ă  l’autonomie et Ă  l’amĂ©lioration continue. Ces entreprises ne sont plus aussi rares qu’il y a 10 ans. Le mode de management fondĂ© sur le contrĂŽle et la standardisation du travail Ă©volue vers un monde basĂ© sur la confiance et la responsabilitĂ© individuelle au profit du statut d’indĂ©pendant au sens large.

Pourquoi ce guide đŸ‘€ ?

Ce guide est Ă  destination de toutes les personnes qui souhaitent s’informer sur l’intĂ©rĂȘt de passer du statut de salariĂ© au statut d’indĂ©pendant. Autour de cette question, on retrouve bien Ă©videmment le sujet majeur qu’est la rĂ©munĂ©ration. L’intĂ©rĂȘt de ce guide est de rĂ©pondre Ă  la question suivante : « A la fin du mois, en freelance ou en salariĂ©, que reste-t-il dans ma poche pour un travail Ă©quivalent ? ».

Nous dĂ©taillerons ici avec prĂ©cision l’ensemble des Ă©tapes qui permettent d’arriver au calcul d’une rĂ©munĂ©ration brute Ă  la fin du mois. Vous trouverez dans cette page une comparaison objective afin de maximiser votre revenu. L'argent est un sujet parfois tabou, qui reste nĂ©anmoins important pour tout le monde.

Quatre grandes parties, regroupant les quatre grands axes autour de la dĂ©termination d’un salaire net pour un salariĂ© ou un indĂ©pendant, compose ce guide. Dans chaque partie, une comparaison sera rĂ©alisĂ©e pour vous permettre de vous faire une idĂ©e prĂ©cise des avantages et inconvĂ©nients de chaque statut.

SalariĂ© vs. Freelance : le match 🏓

Un salarié se matérialise sous la forme de deux statuts : un salarié cadre ou un salarié non cadre. Un indépendant, freelance ou consultant, peut avoir un statut juridique différent en fonction de ses envies, souhaits ou besoins : micro-entrepreneur, artiste-auteur, entreprise individuelle, EIRL ou encore en SAS, SASU, SARL


Si vous souhaitez dĂ©terminer en un clin d’Ɠil les diffĂ©rences, nous avons mis en place ce simulateur de calcul qui rĂ©sume l’ensemble des diffĂ©rences entre chaque statut.

Cependant, l’ensemble de ces calculs, avis, interprĂ©tations et comparaisons ne seront se substituer Ă  un avis auprĂšs d’un expert-comptable ou d’une personne compĂ©tente, car l’ensemble de tous ces statuts comprend un nombre de rĂšgles juridiques, fiscales et de nuances impossibles Ă  dĂ©tailler dans un guide qui ne serait ĂȘtre similaire au code du travail. 

Comparaison de l’environnement social đŸ”Ž

Les cotisations sociales, appelées également charges sociales, sont des prélÚvements assis sur les salaires et revenus du travail. Ils assurent des droits à la personne qui cotisent : chÎmage, maladie, vieillesse


👓 L’environnement des cotisations sociales d’un freelance đŸ‘“

Les cotisations sociales d’un freelance se font sur la base de ses activitĂ©s. ConcrĂštement, le taux de cotisations sociales est conditionnĂ© par son revenu professionnel (chiffre d’affaires - charges), c’est-Ă -dire le bĂ©nĂ©fice. Plus le revenu est Ă©levĂ©, plus le pourcentage de cotisations sociales est Ă©levĂ©. Le seul rĂ©gime au sein duquel les revenus n’ont pas d’influence sur le taux de cotisations sociales est celui de l’auto-entrepreneur, dans la mesure oĂč les cotisations sociales sont calculĂ©es selon des taux forfaitaires.

En fonction du statut choisi, le rĂ©gime choisi par l’indĂ©pendant fait varier le taux de cotisations sociales : micro-entrepreneurs, entrepreneurs individuels, EURL... Toutefois, ils n’ont pas les mĂȘmes taux de cotisations.

La base de calcul varie en fonction du rĂ©gime choisi : les taux des diffĂ©rentes cotisations et contributions ne sont pas la mĂȘme. Le rĂ©gime va Ă©galement dĂ©terminer l’organisme auquel le freelance ou l’indĂ©pendant verse des cotisations : MDA, Agessa, Urssaf... Enfin, le taux de cotisations sociales va aussi varier selon l’activitĂ© : artisans, commerçants ou professions libĂ©rales.

✔ Les aides (ACRE, ARCE...) de dĂ©but d'activitĂ©

Les indépendants et freelance peuvent bénéficier de déductions intéressantes au début de leur activité :

  • Leurs frais professionnels : la dĂ©duction de ces frais va leur permettre de diminuer le montant de l’assiette pour le calcul des cotisations. Ces frais correspondent aux frais avancĂ©s pour leur activitĂ© professionnelle, en particulier les frais de personnel, de repas individuel, de fourniture, de transport versĂ©s au cours de l’annĂ©e ! Seul les auto-entrepreneurs ne peuvent dĂ©duire ces frais de leur chiffre d’affaire puisqu’il paie des cotisations forfaitaires.
  • L’ACRE ou l'ARCE dont vous pouvez retrouver notre page dĂ©diĂ©e.
✔ Les cotisations obligatoires du freelance indĂ©pendant

Les différentes cotisations pour un indépendant sont habituellement :

  • La CSG/CRDS (6,7 % environ),
  • Les cotisations maladies et maternitĂ© (de 0% Ă  6,5% environ),
  • Les cotisations retraites hors retraites complĂ©mentaires (de 8,5% Ă  18% environ),
  • L’assurance chĂŽmage : 0€. Il n’y en a pas !
  • L’assurance famille (de 0% Ă  3,5% environ).
✔ Les cotisations et contrats facultatifs du freelance indĂ©pendant

Il est également possible de souscrire de façon optionnelle à :

  • Des complĂ©mentaires santĂ© (mutuelles),
  • Des organismes de retraite complĂ©mentaire (cotiser plus pour avoir une plus grande retraite),
  • Des assurances chĂŽmage supplĂ©mentaires (s’assurer un revenu en cas de perte d’emploi),
  • Des assurances de prĂ©voyances supplĂ©mentaires (perte d’emploi due Ă  une maladie
).

👓 L’environnement des cotisations sociales d’un salariĂ©  đŸ‘“

L’environnement et le nombre des cotisations pour un salariĂ© est important. La base de calcul fonctionne de la façon suivante : salaire de base X un taux en %.

Le salaire de base est reprĂ©sentĂ© par le salaire brut complet. En fonction de la nature de la cotisation, un taux diffĂ©rent existe et un prĂ©lĂšvement est effectuĂ© (en fonction de son statut - cadre ou non cadre - le taux de cotisation va varier ,notamment pour les cotisations chĂŽmage). L’écart est d’environ 3% Ă  5% en fonction des cas. Enfin, les conventions collectives ont Ă©galement une incidence sur le calcul des cotisations sociales car certaines conventions sont plus avantageuses pour certains salariĂ©s.

✔ Les cotisations obligatoires pour un salariĂ©

Les différentes cotisations pour un salarié sont :

  • La CSG/CRDS (environ 10%),
  • Les cotisations maladies et maternitĂ© (environ 13%),
  • Les cotisations retraites hors retraites complĂ©mentaires (environ 2,30% pour le salariĂ© et 16% pour l’employeur),
  • L’assurance chĂŽmage (environ 4,2%),
  • L’assurance famille (environ 4%).
✔ Les cotisations et contrats optionnels
  • Des complĂ©mentaires santĂ© (mutuelles),
  • Des organismes de retraite complĂ©mentaire (cotiser plus pour avoir un plus grande retraite),
  • Des assurances chĂŽmage supplĂ©mentaires (s’assurer un revenu en cas de perte d’emploi en plus de l’aide de base),
  • Des assurances de prĂ©voyances supplĂ©mentaires (perte d’emploi due Ă  une maladie
).

👓 Comparaison des statuts et des cotisations sociales entre un freelance et un salariĂ© 👓

Les freelances et salariĂ©s ne cotisent pas sur la mĂȘme base. Il est donc difficile de comparer les deux statuts. De plus, le statut du salariĂ© va dĂ©terminer le taux des cotisations. Enfin, et c’est le plus important, les prestations sociales que pourront percevoir la personne qui cotise dĂ©pendra du montant des cotisations. La rĂšgle est la suivante : plus on cotise, plus on a de droits. NĂ©anmoins, il sera toujours possible, en fonction des inquiĂ©tudes de chacun, de souscrire Ă  des assurances de protections sociales supplĂ©mentaires.

Les freelances perdent moins d’argent lors du prĂ©lĂšvement de ces cotisations car ils ont moins de cotisations Ă  payer. Ils auront aussi moins de droits. Les freelances doivent Ă©galement s’assurer du bon calcul et ont la charge de la dĂ©termination des prĂ©lĂšvements sociaux tandis que ce rĂŽle est assurĂ© par l'employeur quand on est salariĂ©. Les salariĂ©s cotisent plus et ces cotisations sont prĂ©levĂ©es sur leur salaire tandis que, pour les indĂ©pendants, elles sont prĂ©levĂ©es sur leur chiffre d’affaire. Pour finir, les charges patronales alourdissent aussi la facture pour l’employeur qui disposent de salariĂ©s.

Un salariĂ© qui souhaite se lancer en freelance et veut comparer son salaire devra donc facturer Ă  hauteur de son salaire brut et y rajouter les charges salariales et patronales. Il faut donc comparer le chiffre d’affaire d’un freelance avec le salaire brut complet (salaire net + charges salariales et patronales). Pour vous aider, vous pouvez vous rĂ©fĂ©rer Ă  nos calculateurs en fonction de vos statuts : auto-entrepreneur, freelance ou dirigeant en SASU, SARL ou encore en portage salarial etc


✔ Comparaison en termes de taux de cotisations
  • La CSG/CRDS : 6,7 % en freelance vs. 10% en salariĂ©.
  • Les cotisations maladies et maternité : 0% Ă  6,5% environ contre 13% en salariĂ©.
  • Les cotisations retraites hors retraites complĂ©mentaires : de 8,5% Ă  18% environ en indĂ©pendant Ă  18% pour le salariĂ© mĂȘme si l’employeur en paie directement 90%.
  • L’assurance chĂŽmage : 0€. Il n’y en a pas en indĂ©pendant contre 4,2% pour un salariĂ©.
  • L’assurance famille : de 0% Ă  3,5% environ en indĂ©pendant contre 4% en salariĂ©.
✔ Comparaison en termes de droits
  • Sur la partie vieillesse : statut quo. Les modalitĂ©s de calcul sont les mĂȘmes !
  • Sur la partie maladie : les salariĂ©s sont assurĂ©s dans la grande majoritĂ© Ă  100% contre des montants journaliers relativement bas pour un indĂ©pendant (de 21€ Ă  54€ en fonction de votre cotisation, revenu sur l’annĂ©e, etc., sur 360 jours maximum contre plus de deux ans pour un salariĂ© en fonction de la maladie, son origine, etc.) ou encore 0€ lorsque vous ĂȘtes libĂ©raux !
  • Sur la partie famille : statut quo. Les modalitĂ©s de calcul sont les mĂȘmes !
  • Sur la partie maternité : assistance entre 9,53€ et 87,71€ pour un salariĂ© contre 55€ pour un indĂ©pendant sur base d’un minimum de rĂ©munĂ©ration annuelle. Les droits pour le deuxiĂšme parent sont Ă©galement diffĂ©rents (favorable au salariĂ© !).
  • Pour la partie chĂŽmage : entre 40% et 75% de leur revenu contre 800€ par mois pour les indĂ©pendants sur une base de plus de 10k€ de revenus sur l’annĂ©e et uniquement en cas de redressement judiciaire de son entreprise.
✔ Comparaison en termes de salaire net ou revenu disponible Ă  la fin du mois

Un indĂ©pendant va cotiser moins et aura une rĂ©munĂ©ration supĂ©rieure qui se situe entre 6% et 39% de plus qu’un salariĂ©. Cependant, il aura beaucoup moins de droits qu’un salariĂ© et devra donc cotiser de son cĂŽtĂ© pour se protĂ©ger contre la maladie, la perte d’emploi ou la diminution temporaire de son activitĂ©. 

Vous pouvez analyser les écarts via notre simulateur de calcul du revenu disponible pour un indépendant.

👉 Aller plus loin sur la partie sociale 

Les freelances paient globalement moins de cotisations sociales que les salariĂ©s (si l’on tient compte des cotisations sociales salariales et patronales). Mais ils sont aussi moins protĂ©gĂ©s. Pour avoir la mĂȘme protection qu’un salariĂ©, un freelance doit prendre des assurances complĂ©mentaires. S’il fait ce choix, le « net social » du freelance est ainsi quasiment similaire Ă  celui d’un salariĂ©. Le freelance doit prendre en compte cette information pour calculer son TJM. S’il facture ses prestations Ă  son client en se basant seulement sur le salaire brut, il sera perdant.

âžĄïž Vous voulez optimiser vos revenus ?
âžĄïž Vous cherchez des missions ?
âžĄïž Être encore mieux conseillĂ© ?
 Inscrivez-vous ✅
- On ne va pas vous spammer -

Comparaison de l’environnement fiscal đŸ”Ž

Les personnes ayant leur domicile fiscal en France sont imposables à l'impÎt sur le revenu français pour l'intégralité de leurs revenus de source française et étrangÚre, quelle que soit leur nationalité.

L’environnement fiscal d’un salariĂ© ou d’un freelance concerne essentiellement l’impĂŽt sur le revenu. Mais il y a peu de diffĂ©rence entre un salariĂ© et un freelance.

✅ Les similitudes entre salariĂ©s et freelances

Similitudes entre salariés et freelances :

  • Le quotient familial,
  • Le barĂšme progressif de l’impĂŽt sur le revenu.

Le quotient familial permet d’adapter le montant de l’impĂŽt sur le revenu. En outre, il prend en compte la situation matrimoniale de la personne (cĂ©libataire, mariĂ©, divorcĂ©, etc.) et le nombre d’enfants Ă  charge dans la famille.

Le calcul se fait de la façon suivante :  Quotient familial = Revenu net imposable / nombre de parts

Pour calculer le nombre de parts, il faut prendre en compte :

  • La situation familiale (cĂ©libataire, mariĂ©, divorcĂ©...) et les personnes Ă  charge (enfants mineurs, majeurs dans certains cas, personnes invalides vivant dans le foyer).
  • La situation personnelle (Ăąge, invaliditĂ©, parent isolĂ©...) qui peut faire augmenter le nombre de parts.

Tranche et taux d’imposition sur le revenu imposable :

  • De 0 € Ă  9 964 € : pas d’imposition
  • De 9 964 € Ă  27 519 € : taux de 14%
  • De 27 519 € Ă  73 779 € : taux de 30%
  • De 73 779 € Ă  156 244 € : taux de 41%
  • Au-delĂ  de 156 244 € : taux de 45%

En bref, le revenu imposable est le revenu net additionné de certaines cotisations sociales non-déductibles.

Attention : les statuts juridiques comme l’EIRL, SASU et EURL peuvent Ă©galement ĂȘtre imposĂ©es sur l’impĂŽt des sociĂ©tĂ©s.

✅ Ce qui change entre salariĂ© et freelance

Différences entre salariés et freelances :

  • L’assiette de calcul de l’impĂŽt sur le revenu,
  • Les taxes complĂ©mentaires Ă©ventuelles,
  • Les possibilitĂ©s de dĂ©duction et de simplification qui sont plus importantes pour les freelances (loi Madelin, prĂ©lĂšvement libĂ©ratoire...),
  • L’imposition Ă  l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s pour certains indĂ©pendants en fonction de leur statut lĂ©gal et fiscal.

Les salariés et les indépendants peuvent également profiter de déductions spéciales.

đŸ’¶ L’environnement fiscal d’un freelanceđŸ’¶

Les indĂ©pendants peuvent profiter de dĂ©duction d’impĂŽts, sur le montant de l’assiette Ă  savoir...

✔ DĂ©duire un montant forfaitaire pour « frais professionnels » qui permet de rĂ©duire l’assiette en fonction de son activitĂ© pour les micro-entrepreneurs uniquement
  • De 34% pour les titulaires d’activitĂ© BNC,
  • De 50% pour les prestations de service,
  • De 71% pour une activitĂ© d’achat-revente ou de fourniture de logement.

Attention, l’abattement minimum possible est de 305€ pour pouvoir ĂȘtre dĂ©ductible.

✔ DĂ©duire leurs frais et charges rĂ©els de leur chiffre d’affaire

Les indĂ©pendants soumis au rĂ©gime rĂ©el (pas les micro-entrepreneurs) peuvent dĂ©duire les frais de leur chiffre d’affaire pour dĂ©terminer le montant de leur assiette d’imposition. Il leur est notamment possible de dĂ©duire leurs cotisations sociales payĂ©es pour le salaire de leur salariĂ© et toutes les taxes liĂ©es Ă  leur activitĂ©.

✔ Profiter de la « loi Madelin »

Cette loi permet d’inciter les travailleurs indĂ©pendants Ă  se constituer une protection sociale plus forte car elle est souvent plus faible que celle des salariĂ©s. Les indĂ©pendants peuvent donc souscrire Ă  des contrats complĂ©mentaires de santĂ©, prĂ©voyance, retraite qui sont compatibles avec la loi « Madelin ».

A ce titre, ils peuvent déduire les cotisations versées pour ces contrats de leur revenu imposable. La tranche de déduction possible correspond à 3,5% du bénéfice imposable auquel se rajoute 7% du plafond annuel de la sécurité sociale.

✔ Opter pour le prĂ©lĂšvement libĂ©ratoire (pour les micro-entrepreneurs)

Le prélÚvement libératoire est prélevé mensuellement ou trimestriellement comme un prélÚvement à la source. Il correspond à un taux fixe forfaitaire de prélÚvement qui simplifie les démarches et calcul pour les freelances. De nombreuses conditions existent et nous vous invitons à consulter le détail sur le site du ministÚre du travail.

✔ Passer par l’impĂŽt sur le revenu (prĂ©lĂšvement Ă  la source)

Les indĂ©pendants paie en complĂ©ment un impĂŽt Ă  la source qui permet de payer l’impĂŽt sur le revenu mensuellement ou trimestriellement sur les revenus de l’annĂ©e en cours. Pour cela, le service des impĂŽts calcule un acompte que le travailleur indĂ©pendant doit payer chaque mois ou trimestre. Cet acompte correspond Ă  un taux et une rĂ©gularisation est effectuĂ© de façon annuelle. Une actualisation du taux de prĂ©lĂšvement est donc rĂ©alisĂ©e Ă  ce moment-lĂ . C’est pour cela que dans notre simulateur de calculer pour fixer tjm (taux journalier moyen), nous proposons d’indiquer votre taux ou d’utiliser le taux forfaitaire.

✔ Les autres taxes

En fonction de son statut, d’autres taxes viennent se rajouter durant l’annĂ©e :

  • La CFE,
  • La taxe pour frais de chambre consulaire (oui, oui !!),
  • La TVA.

đŸ’¶ L’environnement fiscal d’un salariĂ© đŸ’¶

Pour les salariés, le régime fiscal est beaucoup plus simple et rapide ;) Effectivement, ils peuvent:

✔ DĂ©duire un abattement forfaitaire pour leurs frais professionnels

Ce dispositif permet de rĂ©duire l’assiette qui servira de base de calcul pour l’impĂŽt sur le revenu. Cela consiste Ă  rĂ©duire l’assiette de calcul de façon forfaitaire de 10% sur le revenu imposable.

✔ Opter pour le rĂ©gime des frais rĂ©els

Un salariĂ© peut choisir Ă©galement de passer par le rĂ©gime rĂ©el Ă  dĂ©faut de l’abattement forfaitaire de 10% pour ses frais professionnels. Ces frais rĂ©els varient beaucoup et sont fixĂ©s selon certaines modalitĂ©s et en justifiant de leur montant.

✔ L’impĂŽt sur le revenu via le taux d’imposition

L’impĂŽt sur le revenu est maintenant prĂ©levĂ© Ă  la source depuis 2019. C’est un dispositif qui fonctionne bien pour les salariĂ©s.

L’entreprise prĂ©lĂšve l’impĂŽt sur le revenu pour le compte du salariĂ© en utilisant soit :

  • Un taux personnalisĂ© correspondant Ă  la situation n-1 du salariĂ©,
  • Un taux neutre si celui-ci ne souhaite pas dĂ©clarer son taux Ă  son entreprise pour les contrats courts ou individualisĂ© X salaire imposable,
  • Un taux individualisĂ© pour les mĂ©nages souhaitant actualiser leur taux de façon la plus optimisĂ©e possible. C’est le contribuable qui fixe lui-mĂȘme son taux.

Bien Ă©videmment, une rĂ©gularisation a lieu une fois par an au regard du taux et du montant de l’impĂŽt payĂ© par rapport l’impĂŽt prĂ©levĂ©.

📈 Comparaison des statuts fiscaux d’un salariĂ© et d’un freelance đŸ“‰

Les salariĂ©s et les freelances sont globalement soumis aux mĂȘmes rĂšgles de l’impĂŽt sur le revenu.

MalgrĂ© des pouvoirs de dĂ©duction et de simplification plus importants pour les freelances et indĂ©pendants, ces derniers paient globalement plus d’impĂŽt sur le revenu que les salariĂ©s du fait des taxes additionnelles qui peuvent se rajouter au cours de leur activitĂ©. Cela s’explique Ă©galement par l’assiette retenue pour calculer l’impĂŽt, qui est plus importante pour les freelances (Ă  chiffre d’affairs Ă©gal au salaire brut global d’un salariĂ©). De plus, en fonction des statuts, certains indĂ©pendants et freelances doivent payer l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s.

Cependant, en fonction du statut que vous allez choisir et de vos droits Ă  ces dĂ©ductions, vous pourrez vĂ©ritablement optimiser votre revenu et Ă©conomiser jusqu’à 35% d’impĂŽts. Ainsi, vous augmenterez vos droits et prestations complĂ©mentaires.

Enfin, il est aussi normal que les indĂ©pendants paient finalement plus d’impĂŽts si leur assiette de cotisation est plus importante, car il est Ă  noter que les tranches d’imposition sont les mĂȘmes pour tout le monde.

Comparaison du revenu net disponible đŸ”Ž

Le salaire net disponible correspond au salaire net que perçoit le salariĂ© sur son compte bancaire. L’indĂ©pendant, lui, ne perçoit pas de « salaire » mais un revenu sur lequel il est imposĂ©.

Le salariĂ©, comme l'indĂ©pendant, peut avoir encore des impĂŽts Ă  payer aprĂšs leur salaire net : taxe d’habitation, taxe fonciĂšre, d’ordures mĂ©nagĂšres, etc.

Le salaire brut en net d’un freelance : calcul de son taux moyen journalier (tjm) đŸ’°

Une fois que le calcul du salaire brut en net est réalisé, le freelance doit encore convertir son salaire en taux journalier moyen. Pour se faire, vous pouvez utiliser notre simulateur de calcul pour freelance.

En effet, le salaire « net dans la poche » d’un salariĂ© correspond à :

Calcul du salaire net d’un freelance

=

Chiffre d’affaire gĂ©nĂ©rĂ© durant l’annĂ©e

-

(Cotisations sociales + protection sociale complémentaire + impÎts sur le revenus/sociétés + taxes complémentaires)

Comme le rappelle Shine dans sa fabuleuse Ă©tude « Pourquoi se lancer comme freelance ? », en fixant son taux journalier moyen (tjm) de maniĂšre Ă  obtenir un chiffre d’affaires Ă©quivalent au salaire super brut, le freelance coĂ»te la mĂȘme chose Ă  son client que s’il Ă©tait salariĂ©. En suivant cette logique, il faut Ă©galement prendre en compte dans le calcul du TJM tous les autres avantages d’un salariĂ© comme la mutuelle prise en charge par l’employeur, les avantages en nature, le CE... et leur donner un Ă©quivalent monĂ©taire : chose qui n’est pas forcĂ©ment facile !

Attention, la formule de calcul du TJM est un point de départ qui peut vous servir de base pour négocier votre TJM. Cependant, selon la branche dans laquelle vous exercez, votre expérience, votre relation avec tes clients, vous pouvez évidemment négocier un TJM plus élevé et maximiser ainsi votre « net dans la poche ».

C'est pourquoi nous vous conseillons de consulter notre page dédiée avec notre simulateur de calcul de tjm pour un freelance ou auto-entrepreneur qui prend également en compte votre évolution de CA ainsi que vos jours de congés ou de vacances par exemple, pour le comparer facilement avec celui d'un salarié.

Le salaire brut en net d’un salariĂ© : comment calculer facilement son salaire net đŸ’° ?

Vous venez de voir que calculer le salaire brut en net d’un salariĂ© est assez compliquĂ©. Il y a Ă©normĂ©ment de paramĂštres qui dĂ©termineront votre rĂ©munĂ©ration et feront une vĂ©ritable diffĂ©rence Ă  la fin de l’annĂ©e. C’est pour cela que nous avons dĂ©veloppĂ© notre simulateur ultra prĂ©cis de calcul de votre salaire du brut en net. Il includ des questions spĂ©cifiques qui permettront d’affiner le rĂ©sultat.

Comparaison de l’environnement de travail đŸ”Ž

L’environnement de travail est un paramĂštre que l’on prend de plus en plus en compte. Aujourd’hui, de nombreux paramĂštres autres que le salaire sont pris en compte par les travailleurs pour accepter de travailler en tant que salariĂ© ou comme indĂ©pendants, auto-entrepreneurs ou freelance. Il Ă©tait donc important que ces Ă©lĂ©ments figurent aussi dans notre guide de synthĂšse !

đŸ‘šđŸ»â€đŸ’» L’environnement de travail d’un freelance đŸ‘šđŸ»â€đŸ’»

L’environnement de travail comme indĂ©pendant offre indĂ©niablement plus de libertĂ©. Toutefois, il est aussi plus difficile Ă  gĂ©rer.

âžĄïž Avantages
  • Plus de libertĂ© au quotidien,
  • Une meilleur rĂ©munĂ©ration (si on fait les bons choix de statut, fiscaux, etc.),
  • Un meilleur Ă©quilibre pro/perso,
  • Une diversitĂ© dans ses activitĂ©s,
  • Une plus grande valorisation personnelle,
  • Souvent plus de sens (faire pour soi
),
  • La possibilitĂ© de gĂ©rer son temps comme on le souhaite,
  • La diminuer du stress en entreprise et de l’aspect « politique de l’entreprise »,
  • Le fait de se concentrer Ă  fond sur sa mission,
  • La possibilitĂ© de travaille en tĂ©lĂ©-travail et trĂšs souvent d’oĂč on veut !
âžĄïž InconvĂ©nients
  • Plus de charge mentale (sauf si on est accompagnĂ© par les bons outils, supports, acteurs),
  • Une gestion administrative beaucoup plus importante,
  • Le dĂ©marchage client Ă  faire par soi-mĂȘme,
  • Une moins bonne sĂ©curitĂ© de l’emploi,
  • Parfois un sentiment de solitude au quotidien,
  • Moins de possibilitĂ© de formations,
  • Moins de droits via ses cotisations : chĂŽmage, retraite, maladie (surtout si on ne prend pas de prestations complĂ©mentaires !),
  • Beaucoup de motivation Ă  apporter au quotidien.

👔 L’environnement de travail d’un salariĂ© đŸ‘”

âžĄïž Avantages
  • Une trĂšs grande sĂ©curitĂ© au quotidien et dans l’emploi,
  • Un risque minime de ne pas toucher sa rĂ©munĂ©ration (= un salaire presque assurĂ© !),
  • Une garantie plus importante dans ses projets perso (achats immobiliers, emprunts, garanties, etc.),
  • De meilleurs protections sociales : perte d’emploi, maladie, retraite, etc.,
  • Moins de solitude quotidienne,
  • Moins de motivation personnelle Ă  apporter au quotidien.
âžĄïž InconvĂ©nients
  • RigiditĂ© hiĂ©rarchique souvent prĂ©sente,
  • DifficultĂ©s rĂ©guliĂšres lors de prises d’initiatives « out of the box »,
  • DifficultĂ©s pour faire Ă©voluer son revenu en fonction de sa contribution rĂ©elle et de ses rĂ©sultats au travail,
  • Contexte souvent politique,
  • Manque de libertĂ© sur les horaires de travail,
  • Temps et durĂ©e de tĂ©lĂ©-travail relativement faible,
  • Manque de visibilitĂ© Ă  moyen et long terme dans son quotidien,
  • Plus de cloisonnement du travail (tĂąches rĂ©pĂ©titives
).

👓 Comparaison de l’environnement de travail d’un salariĂ© et d’un freelance đŸ‘“

La comparaison est difficile Ă  faire, car les avantages des uns peuvent ĂȘtre des inconvĂ©nients pour les autres.

👉 Aller plus loin avec notre guide 

Avant toute chose, le plus important reste de faire ce que l’on aime et de trouver le statut qui permet de le faire dans les meilleurs conditions. Le statut de freelance et d’indĂ©pendant au sens large se dĂ©veloppe car il permet plus de libertĂ©. Ce « plus de libertĂ© » peut se dĂ©tailler sous des dizaines de formes. Il convient de plus en plus Ă  notre fonctionnement d’entreprise oĂč le rĂ©sultat devient un indicateur de mesure fort alors qu’auparavant d’autres indicateurs Ă©taient plus mis en valeur : temps de prĂ©sence au travail, respect de la hiĂ©rarchie et de son rĂŽle. Les entreprises qui rĂ©ussissent aujourd’hui (= les meilleurs entreprises) travaillent de plus en plus grĂące Ă  des indĂ©pendants qui sont de vrais experts indĂ©pendants et ne sont pas Ă  opposer Ă  des salariĂ©s.

L’aspect de la rĂ©munĂ©ration potentiellement plus attractive booste le nombre de personnes dĂ©sirent devenir indĂ©pendant. Si vous souhaitez comparer vos droits, consultez notre page de comparaison dĂ©diĂ©e qui comporte notre simulateur de revenu entre salariĂ© et indĂ©pendant freelance, auto-entrepreneur ou dirigeant d’entreprise ou encore via le portage salarial.

Pour en savoir plus :

faq

❓ Questions frĂ©quentes â“

On a essayĂ© de rĂ©pondre Ă  tout đŸ€žđŸ» 

Comment faire le bon choix entre salariat et freelancing ?

Pour ĂȘtre clair : il n’y a pas de bon choix. 

Choisir entre salariat et le statut d’indĂ©pendant c’est comme choisir entre le jour et la nuit, comme ceux qui sont du matin et ceux du soir. La formule et le bon choix se dĂ©termine en fonction de paramĂštres individuels et Ă©galement de vos compĂ©tences professionnelles. C’est un choix qui n’est pas irrĂ©vocable et nĂ©cessite d’y rĂ©flĂ©chir et d’en discuter avec son entourage et des salariĂ©s et des indĂ©pendants pour confronter les avantages/inconvĂ©nients avec la personne que vous ĂȘtes !

Qui peut m’accompagner dans ces choix ?

Si on parle d’accompagnement sur le plan financier, lĂ©gal et fiscal, le mieux est de se faire accompagner par un expert-comptable. Il sera en fonction de votre activitĂ© et de vos intĂ©rĂȘts vous prĂ©senter les meilleurs choix Ă  faire !

Comment puis-je calculer mon salaire comme salarié du brut en net ?

Il existe de nombreux calculateurs gratuits. Nous avons dĂ©veloppĂ© notre propre calculateur qui intĂšgre les derniĂšres mises Ă  jour ainsi que des paramĂštres personnalisables pour que le rĂ©sultat soit prĂ©cis et individualisĂ©. 
Le simulateur de calcul du salaire brut en net pour un salarié se trouve à cet endroit.

Comment calculer mon salaire en fonction des statuts comme indépendant ?

Le rĂ©sultat net ne sera pas le mĂȘme en fonction de votre statut d’indĂ©pendant. C’est pourquoi nous proposons plusieurs simulateurs de calcul de votre rĂ©munĂ©ration du brut en net. 

Retrouvez les ici si vous ĂȘtes :
- Indépendant ou consultant en portage salarial

Comment calculer mon taux journalier moyen (tjm) ?

Nos calculateurs pour les freelances, auto-entrepreneurs et indĂ©pendants sont automatiquement dĂ©veloppĂ©s pour vous apporter un rĂ©sultat net global (chiffre d’affaires) ainsi qu’en taux journalier moyen (tjm).

J’ai besoin de rentrer encore plus dans le dĂ©tail, comment faire ?

Nous vous conseillons de consulter le site du ministĂšre du travail, d’impĂŽts-gouv ou encore de contacter un expert-comptale. Vous pouvez Ă©galement nous contacter.
âžĄïž Vous voulez optimiser vos revenus ?
âžĄïž Vous cherchez des missions ?
âžĄïž Être encore mieux conseillĂ© ?
 Inscrivez-vous ✅
- On ne va pas vous spammer -

Simulateurs proposés par Freelance-Stack.io

Freelance-Stack.io est LA plateforme dédiée aux indépendants, PME/TPE & Startups qui souhaitent profiter d'avantages exclusifs et :

  • ⏳ Gagner du temps grĂące Ă  des outils efficaces, rapides et adaptĂ©s Ă  votre secteur et contexte d'entreprise (taille, besoins, problĂ©matiques spĂ©cifiques...)
  • 💰Profiter de codes promos & rĂ©ductions exclusives auprĂšs de partenaires reconnus (dont banque, assurance, mutuelle, comptabilitĂ©, logiciels...)
  • 🔎 Tester-avant d'acheter : essayer gratuitement ces outils en live/webinar
  • đŸ‘šâ€đŸ‘©â€đŸ‘§â€đŸ‘§ Mutualiser ses achats & services avec d'autres indĂ©pendants
Rejoindre Freelance-Stack.io
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram