Pourquoi quitter son CDI pour devenir indépendant ?

14 juillet 2020

Le monde du travail évolue constamment. À l’heure où certains cherchent à obtenir un CDI avec un statut de salarié, d’autres ne rêvent que d’indépendance. De nombreux professionnels du digital et de l’informatique rêvent de travailler à leur compte. Devenir son propre patron. Devenir un travailleur autonome est le rêve de bon nombre de personnes. Mais alors, pourquoi quitter son CDI pour devenir indépendant ?

Quitter son CDI pour se mettre à son compte

En termes d’emploi, bon nombre de salariés rêvent de se mettre à leur compte. Adopter le statut d’auto-entrepreneur ou de freelances. Devenir son propre patron, ne plus avoir de contraintes, de plus en plus sautent le pas. Cependant lorsque l’on tient un CDI pourquoi tout quitter pour devenir indépendant ? 

Tout d’abord avant de se lancer dans l’aventure, il est nécessaire de poser certains jalons :

  •  Salarié Vs Freelance : que choisir ? Faites le tour de la question en examinant tous les aspects. Cotisations sociales, statuts, environnement de travail, environnement fiscal. Il faudra prendre en compte toutes les différentes cotisations dues et liées à votre statut
  • Quel statut juridique ? : quand on décide de travailler à domicile, plusieurs statuts s’offrent à nous : freelance, indépendant, auto entrepreneur. Le tout étant de trouver un statut qui nous correspondent. Une petite comparaison des statuts sera fort utile pour ne pas se lancer à la légère dans la bataille.
  • Quel chiffre d’affaires envisagé ? Il est important de savoir que lorsque l’on choisit le statut d’auto-entrepreneur, le chiffre d’affaires est limité. Ainsi, pour pouvoir continuer à bénéficier de ce statut, il ne faudra pas dépasser le chiffre d’affaires plafond. Sinon, le basculement vers une entreprise de type SARL sera obligatoire.

Travailler en indépendant

À la question pourquoi quitter son CDI pour devenir indépendant, beaucoup répondent pour travailler librement. Être son propre patron offre une grande autonomie de travail. C’est souvent cette autonomie que recherchent les travailleurs indépendants.

Contrairement au salariat, le travailleur freelance n’a pas de contrainte d’horaires. Il peut travailler de son domicile, selon le rythme qu’il souhaite. En revanche, cela nécessite de savoir s’organiser et de s’astreindre à une certaine discipline. En effet, l’adage, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt est encore plus de mise. 

L’autre avantage est de pouvoir également choisir ses missions. En effet, un travailleur indépendant peut choisir les tâches qui lui plaisent vraiment. C’est l'un des grands avantages de travailler depuis son domicile. Enfin, outre l’indépendance et l’autonomie, l’avantage c’est de ne plus avoir de hiérarchie. Ainsi, dans des cas de conflits perpétuels, il est envisageable de quitter son CDI pour devenir indépendant.

 En tout état de cause, ce changement de cap doit résulter d’une grande réflexion. En effet, le statut de salarié offre néanmoins de grandes garanties et des protections que n’ont pas les indépendants.

Quitter son CDI pour devenir indépendant : un virage qui se prépare

Quitter son CDI pour devenir indépendant ne doit pas être une réponse à un mal être. Il ne s’agit pas de devenir entrepreneur individuel sur un coup de tête. Cette décision doit être murement réfléchie et surtout préparée. Il est essentiel de ne rien précipiter. Votre changement de carrière se prépare.

En effet, il faut penser qu’en devant consultant ou travailleur indépendant on quitte le régime normal. Ceci implique des changements importants en termes de cotisations sociales. Mais aussi, en termes de protections sociales. 

Préparer son changement de carrière

Comme évoqué plus haut, il convient de bien déterminer son statut juridique. Même subtiles, il existe des légères différences entre un freelance et un indépendant, entre un auto-entrepreneur et un dirigeant salarié. Prendre le temps de faire le tour de tous les avantages et les inconvenients

Il vous faut aussi bien déterminer votre activité et trouver votre niche. Rédactrice, graphiste, développeur informatique à vous de choisir. Bien évidemment, il convient avant tout de choisir une activité qui vous plait et qui vous correspond.

Après votre domaine d’activité, il convient de vous lancer dans la prospection pour trouver vos premiers clients. Il faudra donc réfléchir aux entreprises clientes avec lesquelles vous souhaitez travailler. (TPE, PME, associations,). Néanmoins, il sera indispensable de bien cibler vos clients. N’oubliez pas non plus, que la clé du succès reste la spécialisation. Vous obtiendrez plus facilement un contrat de prestation si vous êtes spécialisé dans un domaine.

Préparer les supports pour vous faire connaître. Décrocher des missions est primordial pour le travailleur indépendant. En effet, après avoir déterminé un TJM pour pouvoir établir sa rémunération, le freelance devra penser à se faire connaître. Cartes de visite, portfolio, flyers, devis, factures, modèles de proposition et bien sûr site internet.

Des aides pour changer de vie

Quitter son CDI pour devenir indépendant, nécessite parfois d’avoir un minimum de fonds. En effet, travailler depuis son domicile sans investissement est possible pour certaines activités. C’est le cas des auto-entrepreneurs et de certains consultants

Quand on a choisi d’être salarié, l’un des avantages c’est bien évidemment le salaire. Outre le salaire, il y a aussi le statut salarial qui offre de nombreuses aides. Travailler à son compte nécessite parfois des ressources financières.

Néanmoins, en fonction de votre statut et du cadre de lancement de votre activité, sachez qu’il existe de nombreuses aides pour financer son projet

  • L’ACRE : cette aide est une Aide à la Création et Reprise d’Entreprise. Elle offre une exonération de certaines charges sociales pendant 3 ans. Attention néanmoins aux conditions d’attribution. Pour bénéficier de l’ACRE, il faut être demandeur d’emploi. l’exonération des charges varie en fonction du chiffre d’affaires généré.
  • L’ARE : l’ARE est l’aide au retour à l’emploi. Il s’agit de l’indemnisation générée par Pôle emploi. Sachez que cette aide pourra vous aider dans un premier temps si vous lancez votre activité d’indépendant comme activité secondaire. Cette aide permet d’avoir une situation financière saine pendant que vous cherchez à décrocher des missions.

Par ailleurs, n'hésitez pas non plus à solliciter des organismes publics. Par exemple, vous pouvez aussi voir avec le conseil régional ou le conseil départemental. Parfois, des subventions sont accordées à ceux qui veulent reprendre une entreprise.

Si vous préférez limiter les frais et les cotisations sociales, vous pouvez opter pour le portage salarial. Vous avez ainsi, un statut d’indépendant salarié. Vous touchez un salaire fixe et êtes assimilé à un salarié avec le régime normal. Néanmoins, vous avez le grand avantage de choisir vos missions et de garder votre indépendance.

Comment quitter son CDI pour devenir indépendant ?

Une fois que vous avez fait le tour de la question, vous pourrez quitter votre CDI pour devenir indépendant. Cependant, il convient de prendre quelques précautions avant de quitter son CDI pour le régime de travailleurs indépendants.

La prise de congés

Vous désirez devenir votre propre patron ? Il faut donc quitter votre emploi de salarié. Mais attention à le faire correctement. En effet, il faut bien choisir la méthode de rupture :

  • La démission : si c’est la manière qui parait la plus simple, c’est le pire des scénarios. En effet, la démission vous prive des aides octroyées par Pôle Emploi.
  • Le licenciement : vous pouvez profiter d’un licenciement économique par exemple ou d’un licenciement pour lancer votre activité. Profitez des bilans de compétences et autres accompagnements pour faire le point.
  • La rupture conventionnelle :  Si vous désirez quitter votre CDI pour devenir indépendant, la rupture conventionnelle peut être une solution. Tout comme le licenciement, elle vous permet de toucher une indemnité. Celle-ci pourra vous servir de financement pour lancer votre projet.

Il est donc nécessaire de faire attention à la prise de congés et de bien réfléchir. Mieux vaut attendre un peu plus plutôt que d’opter pour une démission.

Cumuler le statut salarié et indépendant

Selon les cas, on peut cumuler le statut salarié et indépendant. C'est évidemment une bonne solution pour tester un nouveau statut avant de quitter son CDI pour devenir indépendant. Cela nécessite bien sûr de bien gérer son temps, car en travaillant à temps plein, il faudra travailler en indépendant le soir et le week-end.

Il est impératif que vous vérifiez qu’il n’existe pas de clause de non concurrence ni d’exclusivité dans votre contrat de travail. Certaines activités du domaine public, ne vous permettent pas d’avoir les 2 statuts.

Si vous commencez à lancer votre activité de freelance alors que vous êtes encore salarié, veillez à la déclarer en activité secondaire. Certes le plafond de chiffre d’affaires sera plus bas, mais vous aurez plus d’avantages. En effet, vos cotisations sociales seront diminuées, et vos aides ne seront pas réduites.

Une fois que vous avez fait le tour de la question, vous pourrez quitter son CDI pour devenir indépendant. Outre les questions financières et matérielles, il conviendra de trouver des contrats de prestations. Vous pouvez vous inscrire sur des plateformes dédiées aux freelances et indépendants et aussi en parler à vos connaissances. Faire fonctionner son réseau est aussi une excellente façon de trouver des missions. Vérifiez aussi que la plateforme de freelances soit adaptée à votre domaine de prestations. En effet, certaines plateformes sont plutôt dédiées aux développeurs informatiques, d’autres aux graphistes et d’autres encore aux rédacteurs.

Simulateurs proposés par Freelance-Stack.io

Freelance-Stack.io est LA plateforme dédiée aux indépendants, PME/TPE & Startups qui souhaitent profiter d'avantages exclusifs et :

  • ⏳ Gagner du temps grâce à des outils efficaces, rapides et adaptés à votre secteur et contexte d'entreprise (taille, besoins, problématiques spécifiques...)
  • 💰Profiter de codes promos & réductions exclusives auprès de partenaires reconnus (dont banque, assurance, mutuelle, comptabilité, logiciels...)
  • 🔎 Tester-avant d'acheter : essayer gratuitement ces outils en live/webinar
  • 👨‍👩‍👧‍👧 Mutualiser ses achats & services avec d'autres indépendants
Rejoindre Freelance-Stack.io
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram